• Nos métiers

L'enneigement mécanique

Date

Pour faire fonctionner un domaine skiable tel que celui de Verbier 4Vallées, il existe des métiers très variés. Des métiers de terrain tels que dameurs, patrouilleurs ou électriciens, aux métiers de bureau tels que les ressources humaines, l’informatique ou le marketing, en passant par ceux de contact direct avec la clientèle, la liste est longue.


Dans cette série, nous vous présentons quelques aspects cachés de notre domaine.

La renommée de notre domaine skiable n’est plus à faire. Depuis les années 1950, Verbier 4Vallées offre le meilleur du ski de novembre à fin avril.

La durée de la saison exceptionnellement longue est due à deux principaux facteurs : d’une part, l’altitude du domaine skiable ainsi que son orientation font que les montagnes se recouvrent d’un tapis blanc très tôt dans la saison, et que la neige (qui tombe en abondance durant l’hiver) résiste bien aux premières journées de printemps.

D’autre part, notre domaine skiable investit depuis de nombreuses années dans des installations d’enneigement mécanique de pointe. La production de neige de culture est un métier complexe, qui demande de nombreuses compétences et un savoir-faire pointu.

Je vous propose de découvrir ce beau métier, en texte et en vidéo ci-dessous.

Un planning annuel minutieux

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le travail de snowmaker ne se déroule pas uniquement durant la saison d’hiver. En effet, durant l’été, de nombreux travaux d’entretien, de maintenance et d’optimisation de nos installations sont effectués.

Cet été 2021 a de plus été le théâtre d’un gros chantier, puisque nous avons intégralement remplacé le système d’enneigement mécanique entre le Lac des Vaux, les Attelas et les Ruinettes afin de faire place à une installation plus performante sur l’axe principal de notre domaine.

Au début de l’automne, entre mi-septembre et mi-octobre environ, nous mettons en service les réseaux de préparation des installations. Et enfin, à partir de fin octobre et jusqu’à la mi-janvier (selon les conditions climatiques), nous produisons de la neige de culture, afin de garantir confort et plaisir aux skieurs durant tout l’hiver. 
 

Snowmaker

Un métier de compétences et de passion

Pour travailler dans une équipe de snowmakers, il n’existe pas de formation particulière. Dans notre domaine de Verbier 4Vallées, c’est une équipe de 8 personnes d’horizons différents qui travaillent à temps plein.

David, Vincent, Franck, Arnaud, Julien, Sam, Loïs et moi-même (Fabien) sommes des techniciens avec des backgrounds tels que la mécanique, l’électricité, l’hydraulique ou encore le génie civil. Notre expérience nous permet de piloter notre réseau de neige de culture en optimisant les ressources.

Ce métier est un travail-passion, car outre l’environnement de la montagne qui constitue un attrait non-négligeable, ce métier nous donne également la chance de nous épanouir au sein d’une équipe soudée et de mettre en valeur notre savoir-faire afin de servir au mieux notre clientèle.

Les horaires ne sont pas toujours évidents, mais la complicité au sein de l’équipe fait que même les moments les plus difficiles se passent bien. 
 

Neige de culture

Conditions de production et données techniques

Pour produire de la neige de culture, il ne suffit pas d’allumer nos ventilateurs. De nombreuses conditions doivent en effet être réunies, dont les deux principales :

  • Des températures négatives à partir de -3°C 
  • Un taux d’humidité de l’air de 70% au minimum

Afin de produire 2m3 de neige, il faut avoir à disposition 1m3 d’eau. Les ressources en eau sont multiples : nous nous fournissons tant dans des lacs de montagne (Lac des Vaux, Lac de Louvie) que dans des retenues collinaires créées spécialement à cet effet (comme la retenue collinaire de Monneyeu à Bruson). L’eau consommée provient intégralement de la fonte des neiges. C’est ainsi une sorte de cycle perpétuel qui se met en place. 

La neige de culture est en fait un mélange d’air et d’eau sous pression (6 bars de pression pour l’air et entre 10 et 40 bars de pression pour l’eau). Bien que les indications ci-dessous montrent les conditions minimales nécessaires pour produire de la neige, les valeurs idéales du terrain sont légèrement différentes ; afin de produire au mieux, nous aimons bénéficier d’une température de l’air de -10°C afin un taux d’humidité de 50%, et d’une température de l’eau de 2°C. 

En conditions idéales, un ventilateur permet de produire 25m3 de neige par heure, tandis qu’une perche permet d’en produire 15m3. A l’heure actuelle, nos infrastructures ne permettent pas d’enneiger toutes les pistes en même temps, car nous ne bénéficions pas de débit suffisant. Cependant, les chantiers en cours nous permettront d’obtenir la puissance nécessaire pour un enneigement simultané à partir d’octobre 2022.

Impact environemental

Un engagement sur le long terme

Notre entreprise s’engage aujourd’hui dans une démarche de qualité et de respect de l’environnement avec une vision sur le long terme. Nous faisons tout pour réduire notre impact sur l’environnement et pour garantir la sécurité de notre personnel. 

Durant l’été, de gros travaux de préparation sont effectués afin de réduire la quantité de neige nécessaire et notre consommation en énergie. Actuellement, nous arrivons à exploiter une piste – sans impact sur le sol se situant dessous – dès que l’on arrive à une épaisseur de 25cm de neige. 

Nous investissons de plus dans des infrastructures modernes qui sont toujours plus efficientes, et utilisons des outils de pointe qui nous permettent de contrôler en temps réel l’état de nos pistes et du manteau neigeux.

Verbier 4Vallées

Voir plus